Je me sens pas bien , je suis malade



Quand on est malade notre corps commence à ne plus tourner vraiment rond !
On a de la fièvre, on pourrait engloutir un frigo et deux seconde après ne même plus vouloir poser son regard sur un pauvre petit bout de pain, on dormirait toute la journée ou serions obligé de «  jouer à la larve » sur notre canapé en face du téléviseur.
Mais pourquoi réagit-on de la sorte quand on tombe malade ?
Que se passe-t-il en nous pour nous mettre dans un tel état ?
Et bien, c’est en fait notre système immunitaire qui envoi des messages au cerveau pour qu’il adopte un bon comportement face aux pathogènes.

Prenons l’exemple de la fièvre :
Tout d’abord, il faut savoir que notre température normale est de 37.2 degrés.
Quand les bactéries ou virus entrent dans notre corps, les leucocytes et les macrophages vont fabriquer une substance qui va agir sur l’hypothalamus (une partie du cerveau) et qui va lancer à son tour un message de réchauffement du cerveau.
Le cerveau est ainsi momentanément plus chaud que le corps. Comme notre corps se sert du cerveau comme thermostat, celui-ci est donc plus froid que le cerveau.
Ainsi est crée la sensation de froid et les frissons que nous avons lorsque la fièvre commence.
Le corps doit donc se mettre en adéquation avec la température du cerveau.
Lorsque la fièvre descend c'est le cerveau qui refroidit en premier, le corps met un certain temps pour se mettre en adéquation avec la température du cerveau, ainsi on a chaud, car le cerveau est plus frai que le corps.
La fièvre agit des plusieurs façons:
Premièrement elle augmente la température du corps ce qui peut inhiber l'action de certains pathogènes.
La fièvre va aussi augmenter la vitesse de fonctionnement de certains enzymes liées aux anticorps ainsi le corps se défend plus vite
 Elle permet en plus au foie de séquestrer le fer et le zinc qu’il possède en diminuant leur disponibilité. Or, les bactéries ont besoin du fer et zinc pour se développer, ainsi leur développement et limité.

Si nous regardons les causes de la fatigue lorsqu’on est malade, et celles de notre manque d’appétit :
En fait, lorsque nous sommes malades, notre corps a besoin d’énergie pour guérir et se défendre contre les pathogènes. De ce fait, lorsqu’on tombe malade notre cerveau va arrêter de libérer l’orexine (c’est une hormone responsable de l’envie de bouger, de l’appétit etc.…)
L’hypothalamus ne recevant plus cette hormone il nous « dit » que nous sommes fatigués et que nous n’avons plus faim ainsi, nous ne dépensons pas inutilement l'énergie dont nous avons besoin pour gérir…

Voilà, maintenant lorsqu'on vous reprochera d'être mou quand vous êtes malades, vous saurez quoi répondre!
                                                                                                                    Elise.C
Astuces:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire